Trois Décennies…plus Etudes-Sup

L’action industrielle de Jean Bertin s’inscrit sur une durée de trois décennies, de 1945 à 1975, précédées par 6 années d’Etudes-Sup.

Ces pages regroupent éléments biblio/biographiques, anecdotiques, témoignages – sans prétention exhaustive – pour resituer dans leur contexte historique  les études  aéronautiques de Jean Bertin, objets de ce site.

Accès soit par les médaillons ci-dessous, soit par le menu. L’icône à gauche du menu : retour en page d’accueil – Flèche en bas à droite : retour en haut de page – Clic/droit sur une image pour faire apparaître l’option « ouvrir l’image dans un nouvel onglet » et son agrandissement  – Retour au site : clic sur »X » de la barre personnelle.

1965 / 1975 – Plaisir-les-Gâtines

La troisième : débute avec l’implantation de Bertin-&-Cie à Plaisir-les-Gâtines et le premier essai « grandeur » de l’aérotrain à Gometz,  se termine avec la disparition de J. Bertin. Cette période recouvre la première activité professionnelle du narrateur.

1955 / 1965 – Rue des pâtures (G.Voisin) – La Garenne-Colombes

La seconde : départ de la Snecma et création de Bertin-&-Cie, chez Gabriel Voisin rue des pâtures, puis installation à la Garenne-Colombes jusqu’en 1965.

1945 / 1955 – Snecma Toulouse – Paris

La première : après 6 années perturbées par la guerre et l’occupation, débuts professionnels de Jean Bertin à la Snecma créée à la Libération. Il rencontre une « bonne étoile » – Raymond Marchal – il devient son Directeur Adj. – C’est une période chaotique à l’image du climat politique de l’après-guerre.

1939 / 1945 – SupAéro et L’X – Paris, Lyon, Toulouse

Temps des études/Sup –  Comme pour les 3 mousquetaires, il y a un 4eme temps oublié, occulté ? – Un cursus d’études très morcelé à L’X puis SupAéro, un épisode sous l’uniforme militaire, une activité résistante…! La quête de renseignements du narrateur tente de donner un éclairage particulier sur cette période dans le chapitre « EPILOGUE » du site.