C’est avec plaisir monsieur Bertin, que de nombreux collaborateurs ont rejoint “BERTIN and Co”, comme vous le disiez en anglais. C’était toujours à cette Equipe, que vous apportiez vos louanges…d’où la grande fidélité des compagnons de cette belle aventure, quel qu’en soit sa durée…».

Prologue

– 1-

  Choix du titre ?

« Avec plaisir Mr. Bertin » fait écho à

3 lieux associés à 3 dates.

Ce site n’a pas de vocation biographique. Il revendique l’arbitraire du choix de raconter ceci ainsi plutôt qu’autrement.  C’est le témoignage sur la rencontre très plaisante d’un jeune ingénieur avec un “patron”,  inventeur de premier plan.

MONPLAISIR    –   Lyon
1940 , né clinique Trarieux, 10 ans d’enfance dans ce quartier qui a vu  l’invention du cinéma…les passages de Jean Bertin, Raymond Marchal, Gabriel Voisin : SIGMA ,  GEHL …

PLAISIR-les-Gâtines,
1965, 1er emploi d’ingénieur chez Bertin & Cie, à l’adresse symbolique “Allée Gabriel Voisin” – Dans l’Ouest parisien, à une lieue du palais de Versailles –

MONPLAISIR,  Lieu-dit …
1975, Jean Bertin repose dans le cimetière de Monblanc, à 800m. de ce petit village du Gers.

– 2 –

L’Aérotrain ….        

   l’arbre qui cache la forêt

Echec compris, les concepts sur coussins d’air, notamment l’Aérotrain, ont façonné la célébrité de Jean Bertin. Aujourd’hui, le sujet  entraine encore des réactions élogieuses ou critiques, parfois sectaires. Evidemment, Internet propose une pléthore de textes scientifiques, de vulgarisation, de photos, de films redondants, de forum’s le plus souvent sans grand intérêt.
Cette surmédiatisation (mot inconnu à l’époque!) masque les succès de Bertin dans de nombreux domaines, notamment, l’aéronautique, sa première passion. Mes souvenirs “aéronautiques Bertin” et le point de vue inédit de la revue “Pégase” sont à l’origine de ce site.

 

Volontairement, l’épisode Aérotrain ne sera évoqué que par un diaporama de photographies personnelles sans commentaire.

– 3 –

Sa première passion :

            l’Aéronautique 

En 2001, André Garnault propose une conférence sur Jean Bertin. Michel, fils de Jean, membre de l’AAMA, la fait éditer dans la revue «Pégase». On y découvre l’activité de Jean Bertin dans le domaine aéronautique.
A sa lecture, je me suis remémorer mon parcours à Plaisir-les-Gâtines, Dix ans de R&D aéronautiques au bout de l’ Allée Gabriel Voisin.

A. Garnault, Ing. de l’Armement, X 50, Sup’Aéro 55, – D.T. 6 ans chez  Bertin, puis D.G. de la Société de l’Aérotrain.

– 4 –

Une consécration :

        «Star aérospatiale»

En écho à cette conférence, le “bilan aéro” de Jean Bertin, trouve une consécration mondiale à la lecture de la consultation d’Aviation-Week & Space-Technology. On y découvre “Le Top 100 des Stars du monde aérospatial” au XXeme siècle, choisi par 762 professionnels aéronautiques (32 sociétés dans 15 catégories). Jean Bertin est l’une de ces 100 personnalités marquantes. Le scrutin a comptabilisé un million de votes dans 180 pays. Pour  le Salon 2003 du Bourget, “Aviation-Week” organisera une cérémonie Salle Wagram en l’honneur des “100”.

…Quelques une de ces personnalités dont 15 françaises..

Clément Ader
Neil A. Armstrong
Daniel Bernoulli
Louis Bleriot

William Boeing    Gustave Eiffel       Octave Chanute Deutsch/Meurthe

R. Esnault-Pelterie
Maurice Farman
Yuri Gagarin
Roland Garros

John Glenn
G. Guynemer
T. von Karman
P. G. Latécoère

Lilienthal
René Leduc
Jacques Montgolfier
Jean Mermoz

Osborne Reynolds
A. de Saint-Exupéry
A. Santos-Dumont
W. et O. Wright

– 5 –

 Que reste-t-il …

            de tout cela ?

Si peu ? Ce serait une vue très réductrice de la réalité …

– de multiples travaux dans des technologies très variées, initiés par plus de 400 brevets déposés à son nom ou associés à des équipes (SIGMA, GEHL, SNECMA, BERTIN & Cie, Aérotrain, etc…)

– de nombreux collaborateurs très formés, ingénieurs, agents techniques, laborantins – qui se disent fiers de l’avoir accompagné et de poursuivre leurs carrières avec des méthodes apprises/développées auprès de lui. Combien de fructueux transferts technologiques …?